mardi 28 novembre 2017

Reconstruisez-vous avec le sport !


J'aime beaucoup cette photo, lorsque je l'ai prise je n'avais pas vraiment le moral mais j'ai réalisé que j'étais plus jolie en souriant qu'en pleurant 😂. J'ai décidé aujourd'hui de me confier un peu à vous car me connaître vous permettra de savoir pourquoi je suis qui je suis et pourquoi je fais ce que je fais. En me dévoilant, j'encourage aussi mes soeurs (d'intérêts) qui souffrent actuellement à se rebeller contre leurs souffrances 💪🏾.

Tout d'abord, pour me présenter, je suis Sylvie alias Vee et j'ai 25 ans. Je suis une turbanista👳🏾‍♀️ et naturalista🍃, on peut en déduire que je suis une femme qui ne me prend absolument pas la tête. La simplicité est mon bras droit. Je n'étais pas fan de sport de nature mais disons qu'il me fallait déjà une raison pour manger sans pression et une autre pour exister. Pour vous en dire plus il y a 2 ans mes jumeaux sont décédés et nous le savons la plus grande douleur d'une mère est celle de perdre un enfant (une pensée à toutes les mamans dans ce cas). Lorsque ça arrive la seule chose que l'on se dit c'est que nous n'arriverons jamais à nous en remettre, on a beaucoup de mal à y croire mais bon, pas le choix on doit faire avec surtout lorsqu'on a déjà une princesse (ou un prince).

Alors j'ai tenté de lire pour m'apaiser, de chanter (car oui j'aime beaucoup chanter) mais il n'y a pas réellement eu de changement. J'ai prié puis je me suis mise à faire du sport. Mais pas n'importe comment, je courrais jusqu'à épuisement, je me défoulais, je criais tellement que j'ai fini par me libérer et trouver du réconfort. J'ai vécu ça comme un combat. J'habitais à Aubervilliers dans le 93 et je me souviens de ce mois comme si c'était hier car c'était le mois de novembre. Je n'ai pas fui ma douleur, je n'ai pas voulu me morfondre, je lui ai donc donné rendez-vous en novembre 2015 pour la défier et la combattre afin qu'elle ne prenne pas le dessus sur ma vie. Je suis très croyante alors j'ai accepté ma destinée mais j'ai aussi décider de vivre autrement. Je ne dis pas que je ne souffre plus, je dis seulement que j'ai appris à vivre avec. "Servez-vous de votre douleur pour vous reconstruire." Parfois la douleur revient comme au moment précis ou j'écris et bien aujourd'hui j'ai les meilleurs antidépresseurs qu'il soit : 
Numéro 1 : la prière🙏🏾 et Numéro 2 : le sport 🏋🏾‍♀️.

Voilà pourquoi je ne lâche jamais. Comme on dit ce qui ne te tue pas te rend plus fort. Pour être libre et se sentir libre il faut parfois lâcher prise. "Selon une étude le sport pourrait servir comme un antidépresseur. Après une activité physique nous pouvons nous sentir confiant, libre etc..." Ayant le même effet qu'un antidépresseur il devient par la suite un besoin. Enfin... juste pour vous dire ne vous laissez pas abattre, ressaisissez-vous et trouvez une raison de vous battre encore et toujours plus. Gardez le sourire car un sourire peut aider une personne dans la même souffrance que vous et il est parfois mieux qu'un bonjour.

Peace and Love ❣️
Share:

11 commentaires

  1. Merci pr ce partage à cœur �� ouvert je comprends mieux la nature de nos échanges simples, poses et bienveillant de ta part tu es un modèle de courage que je garde en tête comme source de motivation merci infiniment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ce joli commentaire. Nos témoignages nous permettent d'avancer et de ne jamais se décourager. Encore merci Lovzen :)

      Supprimer
  2. Ton message me touche. Courage et force à toi. Tu m'as motivé à reprendre le sport et la danse. Bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sephora, n'hésite plus à reprendre le sport et surtout la danse. Cela fait énormément de bien, surtout la reprise ;)
      Merci et bonne continuation à toi

      Supprimer
  3. Tu es une vraie démonstration de force intérieure ma belle. Tu m'as beaucoup inspiré. Merci pour ce partage ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir :)
      Nous avons toutes cette force en nous en tant que femme. C'est juste que nous ne le savons pas tant que nous ne sommes pas touchées. Tu es aussi forte que moi ;)
      Merci à toi pour ce message

      Supprimer
  4. Quel beau témoignage. Ne lache rien et merci pour la force que tu nous donnes.

    RépondreSupprimer
  5. Très touchante ton histoire, et ça se voit que t'a été très forte car aujourd'hui tu arrives à vivre avec ce manque.

    RépondreSupprimer
  6. Le Sport change vraiment la vie et nous montre à quel point notre corps et notre mental sont beaucoup plus puissants que nous le pensons quand nous les explorons

    RépondreSupprimer
  7. Ton article m'a beaucoup touchée . God bless you dear 👌😘. Merci de partager ton histoire avec nous .


    Freiya .

    RépondreSupprimer

Blog Design Created by pipdig